Performance Gap

Pour des bâtiments moins énergivores

CONTACT

Parfois, la consommation énergétique des bâtiments neufs ou rénovés ne correspond pas aux prévisions. En comprendre les causes, c’est aussi savoir comment y remédier.

Diminuer la consommation d’énergie des bâtiments constitue l’un des points centraux de la Stratégie énergétique 2050, approuvée par le peuple suisse en mai 2017. Objectif: une baisse de 45% d’ici 2035. Or, si les technologies actuelles de production de chaleur et d’isolation sont très performantes, force est de constater que sur le terrain, il existe régulièrement un écart de perfor- mance (Performance Gap) entre la consommation réelle d’un bâtiment et celle prévue dans le dossier thermique joint à la mise à l’enquête. Non seule- ment le bénéfice pour le climat est nul, mais le propriétaire et/ou le locataire se retrouvent avec des charges plus élevées que prévues.

Identifier les bâtiments problématiques

Si cet écart de performance a déjà été étudié au niveau de l’habitat collectif, le projet consiste à en analyser les causes pour les bâtiments de plus petite taille. Or, le CREM dispose d’une importante base de données en la matière, grâce aux mandats de contrôle des dossiers thermiques et des chantiers de plusieurs communes (lire l’article page 24). Une première étape a donc permis de déterminer les typologies de bâtiments pouvant potentiellement poser problème (ancienneté, système de chauffage, etc.). Ce travail d’analyse a aussi permis de tirer des statistiques intéressantes, par commune.

En vue, un guide de bonnes pratiques

Quant à la récolte des chiffres de consommations effectives, elle béné- ficie d’un système de relevé en temps réel testé par la HES-SO Valais-Wallis (porteur du projet), et pourra aussi compter sur des acteurs du domaine tels que Sinergy, SEIC-Télédis ou encore Valpellets. Rendus anonymes, ces chiffres seront ensuite comparés avec ceux de la mise à l’enquête. Une analyse permettra alors de déterminer si les causes de cet écart de performance sont d’origine technique (régulation du système de chauffage, paramétrage de la chaudière/pompe à chaleur, etc.), dues à l’exécution des travaux, à une mauvaise estimation des besoins en chaleur, ou encore au comportement de l’usager. Si de nombreuses communes sont intéressées à disposer d’un rapport sur l’évolution des constructions sur leur territoire, le projet prévoit également l’édition d’un guide de bonnes pratiques à l’usage des maîtres d’œuvre, proprié- taires, architectes et autres profession- nels du bâtiment.

Porteur: HES-SO Valais-Wallis
Financement: SuisseEnergie